Le détecteur ITk (Inner Tracker) d'ATLAS sera un trajectograph entièrement au silicium, avec des pixels pour les 5 premières couches et des strips pour les couches externes.

Il doit être installé dans l'expérience ATLAS pendant le 3ème long arrêt du LHC (LS3) et prendra des données au LHC à Haute Luminosité (HL-LHC).

planningLHC

 

 

 

 

 

 

Les contributions passées et actuelles du LPSC concernent

  • les prototypes d'échelle
  • la R&D sur les "chauferettes" pour les tests thermiques
  • les tests thermiques et mécaniques des échelles et des brides    
  • la R&D sur le collage des modules sur les cellules
  • la R&D sur le refroidissement au CO2
  • la simulation de la matière du détecteur
  • ...

Perspectives

À moyen terme, le projet du LPSC est de devenir un site de "loading"pour les couches externes du tonneau (Outer Barrel). Le "loading"consiste à équiper les échelles avec des modules de détection. À cet effet, une salle blanche a été construite, dans laquelle une MMT a été installée en 2018. La R&D pour le loading est en cours, avec un démonstrateur construit au CERN. Le loading du détecteur final doit démarrer en 2022.

longeronTDR DSC00383 

Équipe

Les physiciens impliqués sont Fabienne Ledroit (coordinatrice), Johann Collot, Benjamin Trocmé, Jan Stark et Nathan Readioff (post-doc).

Les services qui contribuent sont le SERM (pour la méchanique), le Service d'Électronique et le SDI (Détecteurs et Instrumentation). Le coordinateur technique est Patrick Stassi.

Bibliographie

Matériel additionnel

Lien vers les activités mécaniques

Page privée  réservée à l'équipe du LPSC.